Saint Drausin

Il est exact que Rethondes fut fondé vers 657 par Saint Drausin, Evêque de Soissons qui avait acheté l'endroit à l'abbé de Choisy. Il y fit édifier les édifices où il réunit une petite communauté, dont la renommée attira une véritable affluence de sujets de mérite.

Néanmoins, la communauté de Rethondes ne poussa pas son existence au-delà de trois siècles et, dès 893, elle n'était plus qu'un prieuré simple, du titre de Saint-Pierre, dépendant de Saint- Médard de Soissons et dont le titulaire, comme héritier des anciens abbés, conservait le droit de justice sur le village de Rethondes qui dut se former autour du monastère.

Saint Drausin mourut en 674/675 à Soissons et non pas à Rethondes.

A la veille de la Révolution, l'abbaye de Saint-Médard était toujours seul seigneur de Rethondes : le curé et le prieur étaient nommés par l'abbé. Les dîmes étaient prélevées pour un quart par le prieur et 3/4 par le curé. Le prieuré était un "prieuré simple". Il en subsiste encore de beaux restes près de l'église avec sa chapelle particulière qui fut un bel édifice roman.

Abbé PECHEUR - Annales du diocèse de Soissons t. I
MERMET - Essais historiques sur le canton d'Attichy
HOULLIER - Etat ecclésiastique & Civil du Diocèse de Soissons 1783

Retour